Retrouvez toutes les publications du site en vous inscrivant par e-mail.


Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droits. Merci de contacter les auteurs.
The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used. For more information, please contact the authors :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Près des fleurs



Toujours quelques sauvages sur la propriété. Les Hélianthèmes tachetés sont en fin de saison, elles ont ensoleillé notre mois de juillet avec leur jaune éclatant. Au milieu de la Bruyère cendrée, nous avions de jolis tableaux de campagne qui se dessinaient sous nos yeux













Quelques Knauties des champs se lèvent droites au milieu du foin.







Une petite rosée du matin.








Sauvages ou plantées, les fleurs du Refuge



Il y a les sauvages qu'on laisse pousser comme elles le veulent et qui dans un joli fouillis, nous ravissent, ..... en attirant énormément d'insectes.

La  Bruyère cendrée, qui affectionne les landes sèches ou tourbeuses, très commune surtout à l'Ouest, summum pour les papillons. 
Les bois en sont couverts, c'est une merveille à cette époque.







Les Achillées millefeuilles attirent les zygènes, les thomise et punaises.









Le Thym à pilosité variable attire entre autres lépidoptères, hyménoptères, diptères.



Le Compagnon  blanc s'est installé en dessinant une belle bordure.



Enfin l'herbe folle sèche et grainera à nouveau.




Puis il y a celles plantées de nos mains tard dans la saison, mais visiblement cela ne les aura pas arrêtées. Insectes et oiseaux auront de quoi faire.

































Couche culotte ou sac fécal ches les Rougequeues noirs.


Alors que dehors la chaleur est écrasante, qu'il n'y a pas le moindre souffle d'air, même chaud et que les pommes de pins éclatent, retournons un peu en arrière. Observons comment les Rougequeues prennent soin de ne laisser aucune trace de leurs progénitures.


À chaque nourrissage, les adultes attendent au bord du nichoir. Tout va bien, oui certes. Mais il s'agit surtout d'enlever la poche gélatineuse dans laquelle les excréments des jeunes sont enveloppés. Ainsi le nid reste propre et aucune présence ne sera révélée aux éventuels prédateurs. Les jeunes (bien élévés) se retournent et défèquent à l'extérieur du nid. 


Place aux images.






















Après le "p'tit caca", tout le monde est content :)



Les papillons du Refuge - 2




Thymelicus sylvestris, La Bande noire 

Famille des Hesperiidae





Lycaena phlaea, Le Cuivré commun 

sur les fraisiers
Famille des Lycaenidae




Zygaena filipendulae, la Zygène de la filipendule

Famille des Zygaenidae



Les papillons du Refuge


Inutile de dire que nous ne faisons pas beaucoup de km pour nos photos en ce moment. Un rayon de soleil, une pause appareils photos sur la propriété et nous voilà comblés. Comme quoi, il en faut peu !

Pyronia tithonus, L'Amaryllis

 
Famille des Nymphalidae



 
 
 Gonopteryx rhamni, Le Citron
 
Famille des Pieridae





Maniola lurtina, Le Myrtil

Famille des Nymphalidae
 



Argynnis paphia, le Tabac d'Espagne 
 
 qui nous a fait son grand show
Famille des Nymphalidae











Le long du Meudon, des libellules


Long de 14 km, le Meudon est un ruisseau des départements de la Charente-Maritime et de la Gironde. Il prend sa source en Charente-Maritime vers 82 mètres d'altitude sur la commune de Bédenac.

Facile d'accès, notre refuge se trouve à quelques mètres. Cela foisonne de libé. Pas étonnant que certaines viennent visiter nos lieux par moments.


Calopteryx virgo, le Caloptéryx vierge


















Calopteryx splendens, le Caloptéryx splendide




 Cordulegaster boltonii, le Cordulégastre annelé

Qui nous a fait l'honneur de venir pondre sous nos yeux mais en sous-bois




 Pyrrhosoma nymphula, la Nymphe au corps de feu





  
Orthetrum coerulescens, l'Orthétrum bleuissant

Première coche pour nous.

♂ immature


♂ immature


♂ immature


Charente Maritime (17)