Retrouvez toutes les publications du site en vous inscrivant par e-mail.


Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droits. Merci de contacter les auteurs.
The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used. For more information, please contact the authors :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net

La Mésange nonnette


Poecile palustris, Mésange nonnette


(+10 %) depuis 1989, stable
+49 % depuis 2001, augmentation
+36 % sur les 10 dernières années, augmentation

Le fort déclin de l’espèce de 1989 à 2000 est compensé par une remontée depuis. Ce déclin initial s’inscrit dans le pattern de déclin des espèces spécialistes de milieu forestier et à distribution plutôt septentrionale. La tendance européenne est au déclin. (MNHN)

Sur la Charente-Maritime, 31 données ont été signalées pour l'hiver 2014-2015 (dont les 2 nôtres), 
avec un maximum de deux ind. vus simultanément.
















Les Cigognes blanches de l'estuaire de la Gironde


L'estuaire de la Gironde, à la fois sur la Gironde et la Charente-Maritime, retrouve ses Cigognes blanches tant aimées. Elles ont depuis quelques semaines - comme sur une bonne partie du pays - bien ré-investi leurs plateformes ou leurs nids naturels. En longeant l'estuaire rive droite, ces beaux échassiers fleurissent le longs des chemins.


Dans les marais du Blayais, ZPS (zone de protection spéciale) faisant partie des sites Natura 2000, certaines arrivent de loin et l'état des plumes en témoignent. 

Ciconia ciconia, Cigogne blanche

Photos JC











Tonnes à canards et palombières sont aussi nombreuses que les nids de cigognes.

Chasseurs, les cigognes auraient bien des choses à vous dire et très peu catholiques !







Une piqûre de rappel : Espèce protégée en France (article 1 et 5 arrêté du 17 avril 1981), inscrite à l’Annexe I de la Directive Oiseaux, aux Annexes II de la Convention de Berne et de la Convention de Bonn et listée en catégorie C1 de l’AEWA (population du centre et de l’est Europe). 

Souvenez-vous le 17 janvier 2014 !!!
Une Cigogne blanche abattue en vol en Charente-Maritime, la LPO porte plainte contre X
À proximité de Tonnay-Charente, le vendredi 17 janvier 2014, une automobiliste observe un couple de Cigognes blanches en vol depuis plusieurs minutes. Alors que les oiseaux survolent le bois de l'Audonnière, au bord de la départementale 137, un coup de feu retentit, foudroyant l'un d'entre eux qui tombe à pic dans le bois.  Pour lire ou relire l'article  Lien direct
 Souvenez-vous le 12 février 2014 !!!
16 nids de cigognes détruits : la réserve naturelle de l'estuaire de Seine de nouveau gravement vandalisée !
Les associations de protection de la nature viennent d'apprendre que la plupart des poteaux mis en place afin de faciliter la nidification des cigognes, espèce protégée, dans la réserve naturelle de l'estuaire de Seine ont été tronçonnés dans la nuit de mardi à mercredi 12 février. Pour lire ou relire l'article  Lien direct



Les "Tit" bleues et charbonnières



En parlant de Mésange bleue... Que d'aventures avec ces mésanges. Je préfèrerai qu'il en soit autrement, mais c'est par deux fois qu'elles se sont retrouvées dans mes mains. La première, c'était à Perros Guirec, une juvénile attaquée par une Corneille noire lors de son premier envol et tombée une piscine. Amenée à l'Ile Grande, elle a été sauvée et relâchée quelques semaines plus tard.

La deuxième, la semaine dernière sur le refuge, qui lors d'une grosse alerte générale s'est emplafonnée dans la baie vitrée malgré les 4 planches d'autocollants anti-collision. Après 10 minutes au chaud et au calme dans un petit carton, remise sur pattes, je l'ai libérée.

Je n'aime pas avoir des oiseaux en main, ils n'occupent pas notre ciel pour ça, c'est une des raisons parmi d'autres pour lesquelles je ne me lance pas dans le baguage d'oiseaux, mais par deux fois ces mésanges y sont tombées, fragiles et si petites. Je les relâche en vie et c'est le principal.


Cyanistes caeruleus, Mésange bleue











Parus major, Mésange charbonnière













 OH ! Non mais vous y croyez à ça ???
Regardez la taille de la cacahuète par rapport à celle du bec !!!
Même pas peur.... elle ira en solo, la déguster plus haut dans un pin.



Le plus gros comptage du refuge de la semaine donne ces chiffres :

Tourterelles turques (Streptopelia decaocto) : 3
Bergeronnette grise (Motacilla alba) : 1
Accenteur mouchet (Prunella modularis) : 1
Rougegorges familiers (Erithacus rubecula) : 3
Mésange nonnette (Poecile palustris) : 1
Mésanges bleues (Cyanistes caeruleus) : 9
Mésanges charbonnières (Parus major) : 8
Mésanges à longue queue (Aegithalos caudatus) : 4
Sittelles torchepots (Sitta europaea) : 2
Moineaux domestiques (Passer domesticus) : 3
Pinsons des arbres (Fringilla coelebs) : 36
Pinsons du Nord (Fringilla montifringilla) : 3
Verdiers d'Europe (Carduelis chloris) : 27
Chardonnerets élégants (Carduelis carduelis) : 53
Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) : 1
Bruants jaunes (Emberiza citrinella) : 6
Pipit farlouse (Anthus pratensis) : 1

171 oiseaux comptés simultanément
sans compter ceux dans les bois autours du site de nourrissage,
 ni en dehors de nos clôtures, puisque ce n'est pas le but. 


La Barge à queue noire


Au ras de l'eau ou la tête en immersion totale, la Barge à queue noire s’alimente en marchant lentement, en sondant profondément et à la verticale le sol humide ou la vase.

La Barge à queue noire se nourrit principalement d’invertébrés. Ce sont surtout des lombrics et des insectes, adultes et larves (coléoptères, diptères, orthoptères, odonates, éphéméroptères et lépidoptères), mais aussi des mollusques, des vers néréides, des petits crustacés et des arachnidés. Plus occasionnellement, elle consomme aussi des œufs de poisson, des larves et des pontes d’amphibiens.

Limosa limosa, Barge à queue noire


















Seule la France autorise le tir de la Barge à queue noire, espèce menacée. Les prélèvements annuels ne sont pas bien connus et sont évalués entre 6 000 et 20 000 individus selon les sources pour les deux espèces de barges. Cette incertitude est mise en évidence dans le plan de gestion de l’Union Européenne, considérant que l’impact sur la population générale qui transite et hiverne en France doit être considérée comme faible à modéré (Jensen & Perennou, 2006).


_______________________________________________________________________________________________________________

Pétition 

 
Les 21 et 22 février 2015, il ne fera pas bon être un renard dans le département du Nord. Après son projet de massacre « Ch'ti Fox Days » en 2014, la Fédération des Chasseurs du Nord appelle cette année encore les responsables de chasses et leurs Chasseurs à supprimer les renards le week-end des 21 et 22 février 2015.
La LPO s'oppose et condamne ce massacre autorisé sous couvert de régulation. Réagissons en demandant que le renard soit enlevé de la liste des « nuisibles » dans tous les départements français, signez la pétition de l'ASPAS.
 
 
 

Bécassine en éventail ou Râle d'eau ombré


Parfois, lors d'une séance photo, on se prend à s'inventer des petits scénarios qui sont,
 bien sûr, complètement déconnectés de la réalité.

Vous connaissez bien Bécassine, notre copine, depuis le temps.
Maintenant dès qu' elle nous voit, elle n'hésite plus,
elle s'approche et nous fait son show ! 

Et voilà, elle nous a reconnus ;-)

Bécassine des marais - Gallinago gallinago


Doucement, elle s'approche. Elle continue un peu à se faire désirer,
 sinon pour elle ou pour nous, rien n'est plus marrant. 






Vous m'avez vue ? Alors préparez-vous, c'est parti



Elle s'approche encore plus et trouve le lieu où poser comme une star. 



Aïe aïe aïe, que c'est bon le soleil de février. 
Elle se prend un pied d'enfer et rien que pour nous. 





Sauf que voilà qui débarque. Un petit rallidé que nous espérons depuis plusieurs mois. Alors certes Désiré reste à dans l'ombre. Pas aussi coopératif que notre copine. JC est beaucoup plus près que moi, mais il a le 140 mm . Les boules !


Râle d'eau - Rallus aquaticus




Au 300, je suis obligé de monter à fond dans les ISO, idem pour l'expo. 
Tant pis, depuis le temps que nous l'attendions... 




Mince, Bécassine qui nous a vu détourner le regard de ses belles plumes, se pose au sol et boude presque.... Alors retour sur elle avant que Désiré se trouve lui aussi délaissé et file sans même se mettre une fois au soleil.

Choisissez vous, entre l'éventail d'une Bécassine des marais et un Râle d'eau dans l'ombre. 






Photos JC et Nath