Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

La rivière meurtrière


Quelques centaines de mètres plus loin de notre rivière à hippopotames, un groupe de Zèbres de Grant nous arrêtent. Il n'y a pas de doute possible, des éclaireurs sont partis vers la rivière pour trouver un passage qui permettrait au groupe de traverser. Le passage trouvé, l'inquiétude gagne.... 





 
Des éclaireurs, les plus expérimentés, les plus âgés ou que sais-je encore, restent en arrêt devant cette descente. Le passage est là devant eux, mais ils savent que le danger l'est aussi. Bien ancrés dans leurs gènes, la méfiance et l'inquiétude font partie de leur vie.


Les autres attendent, en arrière, le feu vert.



En hauteur, nous ne voyons pas si le passage est dégagé. Comme les zèbres nous sommes sur le qui-vive. Un individu descend au bord de la rivière. Nous attendons...Un énorme bruit de mâchoires se refermant se fait entendre et des éclaboussures jaillissent jusqu'au dessus de la digue. Le zèbre remonte sain et sauf et le groupe abandonne la traversée. En reculant le 4x4, nous avons la confirmation de la présence d'un crocodile du Nil. 





Voilà un jeune rapace qui, lui, de son perchoir avait bien vu que la traversée des zèbres était impossible. Éclectique dans son régime alimentaire, amphibiens ou oiseaux viennent s'ajouter aux reptiles qu'il consomme habituellement. La rivière est un bon spot pour cet immature. Une grosse colonie d'hirondelles survole à cet instant même la rivière.


circaète à poitrine noire            Circaetus pectoralis

black-chested Snake Eagle





Par chance, l'une d'entre elles vint se poser sur une vieille branche pour y faire sa toilette.

Hirondelle paludicole        Riparia paludicola

Brown-throated Martin






Les espèces se suivent et nous offrent de jolies pauses.

héron mélanocéphale            ardea melanocephala

 black-headed heron





choucador de  rüppell        lamprotornis purpuroptera 

rüppell's starling




alouette à nuque rousse           Mirafra africana Rufousnaped Lark





Vanneau couronné               Vanellus coronatus

 Crowned Lapwing




CHOUCADOR superbe        LAMPROTORNIS  superbus

superb STARLING




Commentaires

  1. trop beaux les zèbres j'adore
    les crocos j'en ai vu mais qu'en captivité il y avers chez moi la ferme aux crocodiles
    bonne journée bises Cathline

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nath, toujours aussi beaux ces zèbres, je ne m'en lasse pas. Effectivement la vie dans la savane n'est pas de tout repos, le danger est partout. Impressionnant ce crocodile, il semble vraiment immense ! Tu nous offres une jolie collection d'oiseaux pour finir, ma préférence va au héron et à l'alouette du point de vue photographique. Et bravo pour l'hirondelle, ce ne sont pas les oiseaux les plus faciles à photographier, il faut en profiter quand on a la chance d'en voir une posée ! Je t'embrasse, passe une bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Nath,

    Magnifique série là encore. J'avais vu une émission qui montrait exactement ce que tu montres avec cette traversée de zèbres et des crocos qui guettent. Les photos sont très belles, et je découvre multitudes oiseaux tous plus beaux les uns que les autres.

    Bonne journée, bises.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nath
    Ces gros crocos me donnent le frisson; ils attendent sachant que les zèbres ou autres buffles finiront par s'approcher. Heureusement qu'il y a toutes les autres belles créatures autour de la rivière. Bon weekend
    Bise

    RépondreSupprimer
  5. Hi. Beautiful birds. But the crocodile is a real abomination. Your photo is really great.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Nath,
    Un superbe article et comme d'hab de superbes photos.
    Toutes sont belles, les oiseaux sont magnifiques, mais j'avoue que je craque pour les zèbres.
    Ouf, j'ai eu peur d'en voir un se faire dévorer, et je reconnais que je suis soulagée que ce ne soit pas le cas ;-)
    Bon, je suis d'accord, tout le monde doit manger, mais si je ne le vois pas, cela ne me prive pas ;-)
    Gros bisoussss et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale,
      Je ne pourrai pas photographier l'animal vivant entrain de mourir. En revanche, une fois mort, c'est autre chose, car cela nourrit sa bête (c'est le cas de le dire ! )
      Gros bisous et merci.

      Supprimer
  7. Fantastic Nath & Jean-Claude, they are excellent.

    RépondreSupprimer
  8. ouf j ai eu peur pour le zèbre j osais pas descendre les images... ben oui.. je suis comme ça que veux tu... enfin après avoir lu j ai pu voir ces jolis oiseaux... bisous

    RépondreSupprimer
  9. C'est splendide tes photos du jour . Que du bonheur. Bises

    RépondreSupprimer
  10. Rien que de te lire, j'avais peur ... en fait j'aime pas trop les documentaires animaliers qui montrent la véritable face de la vie en savane .. j'en fais des cauchemars
    snifff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aimais pas trop non plus, mais quand tu le vis en direct et que tu vois à quel point c'est compliqué pour les fauves et autres grands prédateurs de survivre, penses autrement.

      Supprimer
  11. tu as failli assister à une scène pas trop cool ou le prédateur croque sa proie . on sait bien que ça existe , c'est la nature mais on n'aime pas le voir .
    les zèbres sont très beaux et la série d'oiseaux en plus , merci bien , il y a du nouveau avec ce circaète et cette hirondelle .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as la mémoire de l'ornitho toi ;-)
      En effet, Hirondelle paludicole et Circaète à poitrine noire sont nouveaux !
      Bises

      Supprimer
  12. Is there anything quite as wonderful as Africa, Nathalie? This marvelous series of images really portrays it in all its primal glory. I certainly hope I am able to return there one day.

    RépondreSupprimer
  13. On sent bien la tension dans le troupeau de Zèbres. Superbe, le Circaète mais les autres ne sont pas en reste et tous plus jolis les uns que les autres.

    RépondreSupprimer
  14. Cela me fend le coeur d'imaginer ces beaux zèbres courageux qui risquent le pire ! Tout comme les jeunes éléphantaux ou bien d'autres animaux happés si facilement par ces monstres, chacun a le droit de vivre... mais quand-même
    Bises Nathalie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois