Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Sur le chemin du retour.


Quittons notre île aux trésors et laissons les rapaces nocturnes profiter de la vie diurne sans humain. Quelle chance ! Cette fois-ci nous filons vers notre rive sans s'arrêter. Une fois près du camp, certaines rencontres redeviennent coutume mais on ne s'attarde pas trop ! 








L'eau est toujours une affaire de famille et une corvée pour bon nombre d'êtres humains sur terre.





Nous retrouvons sur une branche notre ami A U et cette fois-ci il ne nous a pas attendu pour la pêche.

PYGARGUE VOCIFÈRE          HALIAEETUS VOCIFER         FISH EAGLE




Sur le point de débarquer et de remonter vers le camp, nous nous rendons compte qu'il nous sera, pour le moment, impossible d'en faire la moitié. Restez avec nous et assistez au repas du Héron goliath. Si la digestion se fera tranquillement, avaler ce silure sera une autre histoire pour ce héron. 

 héron goliath        ARDEA GOLIATH         GOLIATH HERON


Commentaires

  1. merci pour ce compte rendu de cette belle excursion, à plus

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nath,
    J'avoue que certaines rencontres sont vraiment impressionnantes, et ne donne pas très envie j'imagine d'aller faire des papouilles.
    J'ai beaucoup aimé les scènes de vies.
    Je vois que là bas aussi les oiseaux portent des bagues ;-)
    Le Goliath pour clore la série est une vraie merveille.
    Gros Bisous à vous deux et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale,
      Oui un ornitho local a bagué des pygargues au nid il y a une quinzaine d'année. C'est bon signe, cela veut dire que l’espérance de vie est bonne. Ce sont bien les seuls oiseaux que nous avons vus bagués.
      Gros bisous et merci.

      Supprimer
  3. de bien belle images... comme d hab si j ose dire.. j ai un faible pour le pyrargue... bisous

    RépondreSupprimer
  4. Et oui, il y a quelques habitants qu'il vaut mieux ne pas trop approcher, mais vous commencez à avoir l'habitude. Pour les humains, c'est sûr que nous sommes bien chanceux avec notre eau courante pour laquelle il n'y a qu'à ouvrir le robinet. Le Pygargue est superbe et le Héron n'a rien à lui envier !
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  5. What a hearth throbbing in Africa, each one is a fantastic.

    RépondreSupprimer
  6. I like your photos very much. Happy week .

    RépondreSupprimer
  7. bonjour Nathalie
    gros coup de coeur pour ces superbes clichés du pygargue et du goliath....ça fait vraiment rêver de pouvoir les shooter dans ces conditions en ambiance naturelle...bravo
    bonne journée, amitiés, bises, maurice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bonheur sans nom oui Maurice.
      Merci et bonne journée.

      Supprimer
  8. De toute beauté encore ma oiselle!
    Ces gros crocos sont impressionnants!
    J'adore entendre les hippos la nuit mais à une certaine distance!!!
    Quant au pigargue, une merveille!
    J'attends la suite du goliath avec imatience :)
    Grosses bises et belle semaine à vous deux :)))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à une certaine distance lol :))
      Grosses bises oiselle.

      Supprimer
  9. Un superbe article avec des photos magnifiques !!! merci beaucoup pour tous ces partages !!! Que du bonheur

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Nath
    Quoi, il va avaler ce gros silure? J'aimerais bien voir ça. Les scènes au bord de l'eau pourrait très bien avoir été photographiées au bord d'un fleuve ou d'un lac d'ici, notamment à cause de la pirogue à moteur.
    La semaine dernière j'ai photographié des hippopotames aussi, dans une petite rivière, mais ils s'arrangeaient à sortir de l'eau assez loin de la pirogue.
    Bonne journée
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Pascal,
      Oui, il va avaler ce gros silure, avec du mal et du temps, mais l le fera.
      Nous sommes sur le lac baringo, dans la Vallée du Grand Rift, tu aurai pu n effet faire ces photos chez toi :)
      Peut-être iras-tu faire un tour à l'Est du continent un de ces jours ?
      Bises.

      Supprimer
  11. Il faudrait que certaines personnes aillent passer une année dans ces contrées pour comprendre que l'eau ne sort pas du robinet partout, ils l'économiseraient peut-être plus.
    La deuxième photo du crocodile est superbe, rhoo, quel oeil !
    J'adore voir les bouilles des hippopotames, sortir de l'eau à moitié :)
    Les photos du pygargue sont une fois de plus très belles.
    Quant au héron goliath, je pense que nous en saurons plus lors de la prochaine publication.
    Bises Nath, merci à vous 2 pour ces merveilles !

    RépondreSupprimer
  12. Magnifique ce pygargue ! Les crocos sont également beaux.
    Bonne après-midi Nathalie.

    RépondreSupprimer
  13. Dearest Nathalie,
    What a colorful reportage.
    How scary to do laundry on the river banks with the crocodiles nearby...
    But here in Miami we walked last night and there was a warning sign about alligators and snakes near the water edge so that is the very same! But water always draws people out.
    We enjoyed watching the Muscovy ducks with their young!
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  14. ce crocodile est très beau vu de loin , sa queue est superbe .
    pour le héron , c'est sûr qu'il va avaler cet énorme poisson mais sans mains pour le présenter à son bec , il va mettre du temps !

    RépondreSupprimer
  15. c'est bien sympa d'intégrer des moments de vie dans ce décor qui nous parait paradisiaque mais qui en fait ne l'est pas du tout pour tout le monde
    bisous

    RépondreSupprimer
  16. Joli pêche c'est magnifique,plein de bisous et un grand merci!!!

    RépondreSupprimer
  17. Une corvée d'eau plaine de dangers, attention aux prédateurs ! Mais que d'images fortes !
    Bises Nath

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois